Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/09/2009

Entourage 6x08

entourage_drive.jpg6x08 The Sorkin Notes

Toujours le même constat. C'est mal construit, c'est pas drôle, on s'ennuie, les intrigues n'ont aucun interêt et les personnages sont de plus en plus fatiguant... Alors oui, Entourage ça a tout le temps était comme ça, mais à une époque, ça avait beaucoup plus de charme, non ? C'était fun, la bande à Vince était attachante et Ari hilarant...

Pour faire vite, on revient sur l'affaire Andrew Klein (que je croyais pourtant fini). La vie privée de l'agent est un désastre et sa femme est pas contente. En plus, il doit signer Aaron Sorkin mais fout tout en l'air et atterit en prison. Ari fait tout pour arranger le coup et au final, Sorkin accepte de signer. Tout cela était du grand n'importe quoi, mais au moins, c'était pas non plus l'ennui complet. C'était cool de voir ce gros con arrogant de Sorkin (qui est quand même le scénariste le plus génial de la décennie selon moi). Petite référence à The West Wing, sympa. Mais alors Andrew va rester en prison maintenant ? Ca veut dire qu'on va pouvoir passer à autre chose et ne plus voir son hystérique de femme ? Chouette !

Ensuite, on a Eric. Et là par contre, y a rien à récupérer, son intrigue est à chier ! Je comprends pas ce que les scénaristes veulent faire du personnage cette année ! Ashley, Sloane, Ashley, Sloane, Ashley... et on parle même plus de son nouveau boulot qui était pourtant une intrigue bien plus enthousiasmante pour lui (voir l'épisode précédent). Ca m'embête de voir un personnage que j'aimais bien devenir un tel boulet. Ces histoires redondantes dont on ne voit jamais la fin plombent la saison, qui n'avait vraiment pas besoin de ça... Faudrait que Sloane tue Ashley et finisse en prison avec Andrew. On l'oublie un moment, et puis Eric aura qu'à aller la chercher à la fin de la série, l'épouser, et puis tout le monde est content...

Ah oui, j'allais oublier, le voleur de caleçons coure toujours ! Tout le monde est aux alertes, Vince est sous haute protection, c'est de la folie... N'importe quoi. Bon, j'avoue que Drama a eu quelques bonne répliques ("Turtle, can you tell me a story ?"), mais sinon, c'est quand même du gros remplissage. Vince n'aura décidément aucune intrigue concernant son boulot d'acteur cette saison, et c'est à peine si on le remarquerait s'il disparaîtrait. Nous faire tout le coup de la protection renforcé pour trouver une carte d'identité sur le canapé, c'était bien navrant aussi. Ca, c'est du cliffangher de malade...

Allez, faut que je me calmes, que je regarde les deux derniers épisodes tranquille et que j'oublie cette saison ridicule...

21:18 Publié dans Entourage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : entourage

Les commentaires sont fermés.