Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2009

How I Met Your Mother / Saison 4

How-I-Met-Your-Mother-tv-01.jpgAwesome !!!

Et bien j'ai encore passé un très bon moment devant cette saison d'How I Met Your Mother ! C'était loin d'être parfait, mais toujours aussi agréable. La série continue de tenir la route et je dois même avouer qu'il s'agissait de la saison de la maturité. Les scénaristes ont trouvé leur rythme, connaissent et maitrisent leurs personnages et ont réussi à rester cohérent sur vingt-quatre épisodes. Les intrigues avancaient rapidement, de manière fluide et ça faisait longtemps que des running-gags ne m'avaient pas autant fait rire. Le risque, c'était de voir les personnages se caricaturiser, devenir lourds, tourner en rond. Même si parfois on était à la limite, la série a réussi à éviter ce genre de pièges et m'a de nouveau conquis.

J'ai même réussi à apprécier enfin pleinement le personnage de Ted. Un peu plus en retrait, moins coincé dans sa recherche de la mère de ses enfants, il a même réussi à me faire décrocher quelques sourires. Et m'a intéressé, pour changer. Son aventure avec Stella était voué à l'échec et malgré un épisode de mariage raté qui était peut-être le plus faible de la saison, tout cela a été plutôt bien géré. Leurs retrouvailles en fin de saison, et leur scène d'adieux permettait un parfait bilan de la vie amoureuse de Ted, et un bon moyen de tout relancer de manière sereine et adulte. Je me fiche toujours de qui sera la mère, la voix-off de Bob Saget m'agace un peu parfois, mais au moins, les scénaristes assument pleinement leur concept. Et la narration devient essentielle, permettant de formidable jeux avec le temps, les incohérences et les gags. Pour exemple, l'histoire de la chèvre, qui trouve enfin sa résolution et qui m'aura tenu en haleine une saison entière !

how-i-met-your-mother-saison-4-2.jpgLes autres ne sont pas en reste et Barney est toujours le meilleur atout du show. Toujours à la limite du too much, il devient pourtant plus attachant que jamais en s'amourachant de Robin. Ce couple improbable est un très bon moyen de relancer le personnage, sans pour ça l'assagir ou le rendre plus fade. Et leur baiser final m'a fait très plaisir ! Il faut voir maintenant comment leur relation sera géré par la suite...

Devenue elle aussi moins irritante, Lily a joué les confidentes tout au long de la saison, ainsi que le rôle de la femme aimante de ce cher Marshall. Voir Alysson Hannigan éloigné des plateaux pour cause de grossesse ne m'a pas vraiment dérangé et l'excuse était plutôt audacieuse, loufoque et complétement assumée ! Pas besoin de dire que j'adore toujours autant Marshall, plus que jamais même ! J'ai adoré le voir travailler aux côtés de Barney, et sa recherche du meilleur burger de New York reste un de mes épisodes préférés. Au même rang que celui des interventions, du naked man oui des Stinsons (avec Frances Conroy en guest !).

Non, vraiment, How I Met Your Mother conserve avec brio son statut d'adorable comédie, et reste idéal pour passer les longues soirées d'hiver entre amis. Cette saison a réussi à appronfondir ses personnages et relance le show vers de nouveaux horizons enthousiasmants (le boulot de Ted, Robin/Barney). Awesome !

Les commentaires sont fermés.