Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/03/2010

Scrubs 9x12

800px-Our_Driving_Issues.jpg9x12 Our Driving Issues

Voici l'avant-dernier épisode de la série, et c'est juste au moment où ABC décide de laisser tomber le show qu'il devient de plus en plus agréable à regarder. Oui, cet épisode était vraiment bien foutu, et les nouveaux personnages continuent d'être de plus en plus attachants, développant chacun leurs personnalités névrosés avec cohérence et drôlerie. Mon préféré reste toujours Drew, mais comme il s'acharne à reproduire les mimiques du docteur Cox, j'ai beaucoup plus apprécié Cole cette fois-ci. Le gamin arrogant est devenu le meilleur atout comique de la série et lui filer une intrigue de cancer permettait de voir une nouvelle facette de sa personnalité. Bon d'accord, c'était une intrigue convenu mais comme c'est bien fait, et que les autres personnages sont impliqués intelligement autour de Cole, j'ai aimé.

Même chose pour l'intrigue concernant Kelso. Tout commence avec des blagues poussives sur la personnalité de plus en plus graveleuse du retraité, et puis ça vire gentiment sur un ton plus mélancolique. C'est toujours là que Ken Jenkins et son personnage brillent le plus, et le voir mis en parrallèle avec Cole, qui lui rappelle sa jeunesse, était une bonne idée. Autour de ça, la querelle puis le rapprochement de Cox et Denise fonctionne, et on a Turk qui fait un peu de la figuration mais réussit à être drôle à chacune de ses apparitions.

Non vraiment, j'ai pas envie de dire au revoir à Scrubs 2.0. dans le prochain épisode, juste au moment où c'est devenu très sympathique...

20:35 Publié dans Scrubs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : scrubs

Les commentaires sont fermés.