Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/06/2010

Justified 1x11

Justified-EP110_Scn23_145-550x366.jpg1x11 Veterans

Voici clairement le genre d'épisodes qui préparent le terrain pour la fin de saison, en nous montrant le rôle de chacun, qui est bon, qui ne l'est pas, et qui navigue en eaux troubles. On comprend très vite que tout est lié et qu'il s'agit d'une grande histoire de famille, entre pères et fils.

C'est encore une fois l'occasion de voir Walton Goggins exceller dans son rôle, bien que l'on découvre qu'il n'est pas aussi puissant qu'il en a l'air et qu'il est facilement manipulable. C'est son père qui dirige les ficelles et ses représailles envers Arlo risquent d'être assez violentes. Comme d'habitude, Raylan se fait embarquer là dedans, et fait des heures supplémentaires, devant protéger un peu tout le monde à la fois, aussi bien son père qu'Ava, qu'il confie à son ex-femme. Ca fait plaisir de voir que la relation entre le marshall et Winona est toujours aussi bien exploitée et qu'elle est reliée elle aussi à l'arc principal. Et les personnages secondaires sont tous assez savoureux, à l'image de Dewey, idiot mais attachant, Helen, touchante femme d'Arlo ou Tim Gutterson, qui a enfin un peu de dialogues.

L'univers de la série se complexifie sans cesse, tout en restant plutôt limpide et cohérent. Et la suite promet d'être plus rythmée que cet épisode de transition, pourtant nécessaire.

12:00 Publié dans Justified | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : justified

Les commentaires sont fermés.