Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/10/2010

The Good Wife 1x19

 

THE-GOOD-WIFE-Boom-9.jpg1x19 Boom

Un épisode pas aussi explosif que son titre l’indique, mais qui a le mérite de développer un peu le personnage de Cary, encore trop lisse pour le moment. J’étais convaincu que le concurrent d’Alicia allait trahir le cabinet pour les beaux yeux de son ex-petite amie (moi à sa place, je me serais laisser tenter, je dois l’avouer !). Mais non, contre toute attente, Cary est loyal, et bien qu’il agisse par intérêt (une augmentation de salaire), il remonte dans mon estime. Devenant ainsi un concurrent encore plus féroce pour Alicia.

C’est un plaisir de revoir Stern, qui vient menacer Lockhart&Gardner de mettre la clé sous la porte. Mais ces menaces sont un peu un pétard mouillé car l’homme a des problèmes de santé et au bout d’un épisode, Alicia parvient à le mettre hors d’état de nuire. Dommage, j’aurais aimé que cette tension dure plus longtemps, et que le procès soit réglé de manière moins prévisible.

La meilleure partie de l’épisode concerne Peter. Qui après sa rédemption religieuse est de nouveau dans le pétrin. On croyait Childs retourné dans l’ombre mais il revient brandir une nouvelle menace, qui n’a rien à voir avec les tendances sexuelles de Peter. Non, ce sont cette fois ci des secrets mystérieux incarné par l’ancien fondateur de la prison d’Oswald (les fans d’Oz me comprendront). Et non seulement c’était un bon moyen de relancer les accusations contre Peter, mais également de le séparer encore plus d’Alicia qui semble enfin succomber à Will. Oh, et Eli Gold est toujours dans les parages, j’ai adoré sa rencontre avec Jackie !

C’était pas l’épisode le plus solide de la série, mais il permet de renouveler une nouvelle fois les enjeux de la saison, à quelques pas de la fin. 

 

Les commentaires sont fermés.