Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/11/2010

Parenthood 2x09

parenthood-cast5.jpg2x09 Put Yourself Out There

Un bon petit épisode de Parenthood, avec son lot d'émotions, de sourires et de musique indé qui réchauffe le coeur comme les oreilles. Pourquoi s'en priver ?

Comme Adam est plus en retrait, les scénaristes prennent le temps de développer le rôle de Christina qui se bat pour que son fils soit invité à une fête d'anniversaire. On a le côté obsessionnel du personnage, que l'on connaît bien, mais également celui d'une femme fragile, qui a besoin de se lier d'amitié avec quelqu'un qui la comprend, quelqu'un qui n'est pas son mari, ses enfants ou sa famille. Malgré quelques longueurs, cette intrigue est donc plutôt réussie. 

Tout comme celle de Camille et Zeek. Bon, ça ressemblait beaucoup à ce qu'on avait l'an dernier les concernant, mais le talent des acteurs permet des scènes très fortes, comme l'engueulade dans l'atelier avec un fond de Dylan qui m'a, vous vous en doutez, ravi ! Il est temps de vraiment donner du relief aux deux anciens de la série et c'est pour ça qu'il faut continuer dans ce sens. La scène finale avec Camille et Haddie était d'ailleurs ma favorite de l'épisode, vraiment belle. Vous avez remarqué que la thérapeute du couple est également la maman de Vince dans Friday Night Lights ? Et que Vince, enfin pardon, Alex, est un personnage charmant, dont la relation avec Haddie est toute simple et adorable ? Merci Jason Katims !

2x09-Put-Yourself-Out-There-Promotional-Photos-parenthood-2010-tv-series-16758768-400-600.jpgBeau travail également de la part de Mae Whitman, dont le rôle est beaucoup plus appréciable cette saison. Je n'avais pas bien compris à quoi avait servi sa nouvelle amie auparavant, mais maintenant je réalise que tout est mis en place pour nous montrer la maturité de la jeune fille, son aspect moins capricieux, plus réfléchi. Elle forme un duo parfait avec Lauren Graham et si j'ai encore du mal à trouver un véritable interêt au personnage de Baldwin, l'apparition de Lenore (c'est le nom de son personnage dans "Hung" en tout cas) nous offre une jolie scène. 

La dernière intrigue est plus secondaire, mais permet au moins de réunir deux personnages qui ne sont pas habitués à se croiser : Crosby et Joel. La confrontation entre le père aguerri et l'apprenti papa est une bonne idée et j'espère qu'il y aura une suite à cette histoire de pièce.

Un travail dans la nuance, la continuité et le réalisme, un beau travail.  

00:00 Publié dans Parenthood | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.