Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/03/2012

The Good Wife 3x13

3x13 Bitcoin For Dummies

Internet n'a jamais été le sujet le mieux maîtrisé dans The Good Wife. Les nombreuses vidéos ou tendances imaginés par la série prouvent bien toute la maladresse de scénaristes qui tentent parfois un peu trop deséspérément de coller à l'actualité. Du coup, j'ai eu un peu peur à l'idée d'une affaire centré sur une monnaie virtuelle, surtout avec un guest aussi improbable que Jason Biggs dans le rôle de l'accusé. C'était oublier à quel point le show traverse une excellente période et que l'utilisation des guest-star est son point fort. 

goodwife_jpg_627x325_crop_upscale_q85.jpg

Non seulement Jason Biggs s'en sort très bien dans son rôle, mais c'est également l'occasion de retrouver notre cher Bob Balaban dans le rôle de l'avocat du Trésor, toujours aussi coincé et attachant que lors de notre dernière rencontre avec lui. Même si j'aurais préféré voir Alicia reprendre un peu le devant de la scène, c'est bien Kalinda qui, comme souvent, mène l'enquête, en mode Colombo cette semaine. De preuves en preuves, avec malice, elle interroge et sympathise avec les différents suspects et réussit même à rendre l'un deux fou amoureux d'elle. Au final, avec aussi peu de Diane et une Alicia un peu dépassé par tout ce qui concerne Internet, l'intrigue ressemblait plus à un épisode de Law&Order et j'ai eu du mal à être convaincu par cet enchaînement sans fin de rebondissements un peu assommants. Mais comme je le disais, Biggs et Balaban épicent le tout, ainsi qu'un énième juge légèrement loufoque (Michael Lerner, excellent). 

Le Kalinda Show continue avec l'intrigue concernant Will, où elle devient une agent double, à la fois confidente d'un Will de plus en plus vulnérable et complice d'une Dana de plus en plus détestable. Dans une scène finale assez prévisible mais efficace, elle doit choisir entre protéger Will ou Alicia et c'est vers son "amie" que son coeur balance. Je mets "amie" entre parenthèses car on ne sait toujours pas à quoi s'en tenir entre ces deux-là qui échangent à peine un mot en dehors du tribunal. Tout cela est passionnant mais mon problème majeur avec l'intrigue de Will, c'est que Will n'est pas assez présent. Josh Charles est carrément sous-exploité. Alors que j'aurais aimé le voir combattre Peter et Cary, on nous sert un peu trop de Wendy ou de Dana, qui sont les deux personnages que je supportent le moins en ce moment. Cela dit, il ne s'agit que de préliminaires, ça a le temps de changer. Et puis de toute façon, avec Elsbeth dans le coin, je ne peux qu'être convaincu. 

Pendant qu'Eli est absent et ne manque pas tant que ça, Zach a le droit à une intrigue pas folichonne qui nous fait détester Jackie encore plus. Mais bon, il a des posters de Jay Reatard et Elvis Perkins dans sa chambre alors je le pardonne. Grace a sûrement des posters de Jésus dans sa chambre, heureusement, elle n'était pas là. 

Trop de Kalinda et pas assez de Will à mon goût. Et une affaire légèrement tiré par les cheveux. Il n'était pas facile en même temps de rivaliser avec les deux épisodes précédents. 

Commentaires

Pour moi y a jamais trop de Kalinda... ^^

Écrit par : Wolfinette | 07/03/2012

Les commentaires sont fermés.