Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/10/2010

30 Rock 5x04

tumblr_laghjuDPFI1qbyzouo1_500.jpg5x04 Live Show (East & West Coast)

S'il y a bien une série qui devait faire un show en direct, c'était 30 Rock. Et ce, pour de multiples raisons : l'expérience de Tina Fey et ses contacts avec le Saturday Night Live, le rythme et le type d'humour de 30 Rock, sa chute de vitesse et son besoin d'un nouveau souffle et d'une audience en hausse et un tas de guest star à exploiter. Le résultat est plus qu'à la hauteur et apparaît comme un joli défi, réalisé deux fois, d'abord pour la côté Est puis la côte Ouest. J'ai visionné les deux épisodes et malgré quelques différences, j'ai beaucoup aimé les deux. Je suis un passionné de théâtre et j'ai retrouvé la même tension, la même excitation devant mon écran. 

Non seulement le concept du live show est abordé avec beaucoup d'inventivité (les flashbacks avec Julia-Louis Dreyfus étaient géniaux !), mais l'épisode est en plus vraiment bon, truffé de bonnes répliques et de passages hilarants. Tina Fey s'en sort très bien, mais les meilleurs, les plus à l'aises sont Alec Badlwin et Jane Krakowski, impeccables du début à la fin. Tracy Morgan m'a déçu, complètement à côté de ses pompes, mais pas de la manière drôle habituelle, plutôt d'une manière carrément embarrassante. Au moins, Fey a pensé à tout et a intégrer les défauts de son comédien dans l'intrigue. Les apparitions de Matt Damon et Jon Hamm sont bien exploités et la pub du docteur Spaceman m'a agréablement surpris. Même Kenneth était presque supportable ! On avait presque un sentiment de season finale, avec la joie de tous, l'intrigue qui unit tous les personnages, l'apparition de Rachel Drach et le salut final. Ce qui est drôle finalement, c'est que le format sitcom fonctionne très avec 30 Rock et que j'en suis presque à regretter de devoir revenir au format habituel.

En tout cas, c'est une belle réussite et j'espère que ce ne sera pas la dernière de cette saison qui me réconcilie vraiment avec 30 Rock.  

00:00 Publié dans 30 Rock | Lien permanent | Commentaires (3)

22/10/2010

30 Rock 5x03

rok_503_07.jpg5x03 Let's Stay Together

30 Rock passe à côté d'une satire de la politique et de la discrimination positive qui aurait pu être mordante et spirituel. Au lieu de ça, elle pond un épisode qui a tout de même le mérite d'être drôle. Je vais m'en contenter car je suis déjà heureux de voir que la série peut enchaîner trois épisodes constants à la suite. 

Rob Reiner et Queen Latifah sont deux guest superflus qui ne fonctionnent uniquement grâce à de bons dialogues et à un superbe enchaînement final qui dévoile les problèmes de diversités à NBC. Si j'avais presque oublié Toopher, voir Lutz être une victime est toujours quelque chose qui m'amuse. Et avoir Liz Lemon un peu en retrait et loin d'histoires de coeur redondantes était également une très bonne chose. Plein de références, plein d'auto-publicité et d'auto-dérision (Community et Outsourced y passent) et de répliques bien pensés. Un Tracy Morgan absurde à souhait et une sitcom avec un chien qui parle.À part Kenneth, tout était bien joué.

Comme je le disais plus haut, c'est juste la frustration que l'épisode aurait pu aller bien plus loin dans la satire et avec un peu plus de subtilité.  

00:00 Publié dans 30 Rock | Lien permanent | Commentaires (0)

08/10/2010

30 Rock 5x02

tumblr_l9yre9AVpy1qairg0o1_500.png5x02 When It Rains, It Pours

Pour une fois, chaque intrigue est plutôt solide dans 30 Rock. Pas forcément hilarante, mais cohérente et bien intégré à l'épisode. Ce que j'ai préféré était bien sûr les vidéos de Jack adressé à sa progéniture, car j'adore voir Alec Baldwin déclarer des absurdités sur le ton le plus sérieux possible. C'est également ce qui m'a séduit chez Tracy, qui nous révèle de la plus logique des manières possible sa connaissance encyclopédique lors d'un jeu télé dans un taxi. Deux intrigues et deux personnages à l'opposés mais qui évolue ici dans un humour similaire, qui m'a convaincu. La loufoquerie de 30 Rock peut faire mouche lorsqu'elle est bien écrite. 

Si la partie avec Paul Giamatti m'a moins convaincu, je n'ai pas non plus trouvé ça aussi affligeant que la plupart des intrigues de Liz. La voir courtiser par tout le monde change un peu la dynamique habituelle. Mais on sait tous que c'est avec Jack que Liz est la plus convaincante, comme le prouve la scène finale. Elizabeth Banks est pas mal du tout en Avery, je suis contente qu'elle ait pris la place de l'autre irlandaise dans le coeur de Jack. Tandis que Jenna et Pete ont chacun leur lot de bonnes répliques (contrairement à Frank qui ne sert plus à rien), Kenneth est de retour mais ne m'a pas tant agaçé que ça. Je lui laisse le bénéfice du doute pour le moment. Oh, et quelle bonheur de retrouver le docteur Spaceman !

Une bonne surprise donc, même s'il m'en faudra plus pour retrouver un véritable enthousiasme devant la série.

11:57 Publié dans 30 Rock | Lien permanent | Commentaires (2)

01/10/2010

30 Rock 5x01

05.jpg5x01 The Fabian Strategy

Laissez moi récapituler mon avis concernant 30 Rock. Première saison : sympathique malgré beaucoup de maladresse et un temps fou à vraiment prendre forme. Deuxième saison : la plus aboutie, la plus drôle, un bon divertissement. Troisième saison : tellement bien parti qu'elle se casse très vite la gueule en se transformant en nid de guest star et d'épisodes bouches-trous. Quatrième saison : Du bon, du moyen, du pas bon, du bon, du moyen, du pas bon. Et pour terminer, du bon. Oui, le season finale de l'an dernier m'avait enthousiasmé car on y décelait enfin un peu d'évolution. Une Liz Lemon qui avait peut-être enfin trouvé un compagnon, un Jack futur père et un Kenneth sur le départ. Alors j'attaque cette cinquième saison avec de l'espoir !

Hélas, ce season premiere m'a vite refroidi. Le compagnon de Liz, c'est Matt Damon alors forcément, il ne sera qu’éphémère et rejoint la longue liste des guest star embauché pour jouer les copains névrosés de la Miss Lemon, éternelle célibataire qui nous ressort ses éternels gimmicks. Comme prévu, c'est Jack qui s'en sort le mieux et ça fait plaisir de revoir Alec Baldwin se sentir concerné par ce qu'il joue. Le Jack Gay était génial tout comme la Fabian Strategy. Il permet comme d'habitude de nous donner une excuse pour continuer à regarder le show, et Tina Fey peut au moins briller en lui donnant la réplique une fois par semaine. Jenna en productrice et Tracy qui perd la tête n'étaient que d'habituels parenthèses trop bouffonnes pour convaincre, tandis que, horreur, Kenneth prépare déjà son grand retour. Je passerais sur les références méta-sérielles que la série n'a jamais vraiment su maîtriser et qui sonnent plus forcés que jamais. 

Et oui, c'était trop beau. 

00:04 Publié dans 30 Rock | Lien permanent | Commentaires (0)

28/05/2010

30 Rock 4x22

tumblr_l2xlct3fb31qzmvhdo1_r3_500.jpg4x22 I Do Do

Je m'attendais vraiment à pire pour ce final, surtout après une première partie médiocre. Je dois avouer que je me suis beaucoup amusé devant ces trois mariages, et que 30 Rock vient de signer l'un des épisodes les plus sympathiques de son inégale saison, juste au moment de la conclure !

Rien de vraiment crispant à signaler, des blagues et des références qui font mouche, quelques rebondissements (peu enthousiasmants, certes) mais qui annonce au moins un semblant d'évolution pour les personnages (Jack Donaghy papa, ça peut valoir le coup d'oeil !). Nancy Donovan dégage alors qu'elle commençait tout juste à m'amuser, Matt Damon est plutôt à l'aise dans son rôle même si l'on se doute qu'il ne sera qu'une passade pour Liz, et j'aime toujours autant Michael Sheen dans le rôle de Wesley Snipes, deuxième du nom. Je suis ravi aussi de revoir le travesti dont Jenna s'est amouraché, et ma seule déception est de ne pas voir Kenneth partir vraiment pour L.A.

Comme d'habitude, TGS ne sert plus à rien comme son équipe de scénaristes, mais pour une fois, je m'en fous. Car il y avait vraiment quelque chose de rafraichissant dans cet épisode, un je-ne-sais-quoi qui m'a fait plaisir. Je ne me fais pas d'illusions pour l'an prochain mais cette dernière série d'épisodes ayant un peu fait remonter le show dans mon estime, je serais bien là à la rentrée !

00:05 Publié dans 30 Rock | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : 30 rock

21/05/2010

30 Rock 4x21

tumblr_l2fyq3dF3e1qzmvhdo1_r5_500.jpg4x21 Emmanuel Goes To Dinasour Land

Alors que je commençais à passer du bon temps devant cette quatrième saison, revoilà un épisode très moyen de 30 Rock. Comme prévu, c'est parti pour trois mariages à la suite, un nouveau moyen de parler de tout sauf de NBC et du thème originel de la série. Il va peut-être falloir que je m'y fasse, mais ça m'énerve toujours autant de voir que la série a complètement laissé tombé ce sujet, à part occasionnellement. Je me fait peut-être des idées, et 30 Rock a peut-être toujours tourner autour des romances de Jack et Liz, mais là, ça commence à suffire. C'est la deuxième fois cette saison que tous les ex de Liz sont convoqués, et pour la deuxième fois, c'est vraiment pas drôle. C'est même embarassant de voir des acteurs que j'adore comme Jon Hamm ou Dean Winters se compromettre dans des scènes aussi navrantes.

Encore et toujours, le triangle amoureux de Jack tourne en rond, et Nancy Donovan me casse les oreilles avec son accent merdique. Rien de vraiment drôle là-dedans. Ca devient grave quand Tracy Jordan me fait plus marrer qu'Alec Baldwin. Il faut dire que le tournage de Garfield 3 était plutôt amusant, tout comme sa longue improvisation dans l'escalier. Enfin, je suis indulgent.

Le seul bon point, c'est le retour de Michael Sheen. Autant la première fois, il m'avait laissé complétement indifférent, autant là, il apporte un certain charme et un peu de fraîcheur à l'épisode. S'il peut permettre de conclure une bonne fois pour toute les recherches de prince charmant de Liz, je veux bien qu'il reste dans le coin. Ses blagues sur l'Angleterre m'ont amusés en tout cas ! Sinon, Jenna est transparante (sa seule réplique drôle se retrouve en titre de l'épisode), et remplacer Grizz par Kenneth est une très mauvaise idée.

J'espère que le season finale aura au moins le mérite de conclure toutes ces mauvaises intrigues pour repartir sur de bonnes bases et pourquoi pas, avoir une cinquième saison qui nous montre des personnages bossant pour NBC. C'est pas trop demander, si ?

18:33 Publié dans 30 Rock | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : 30 rock

14/05/2010

30 Rock 4x20

normal_NUP_139193_0005.jpg4x20 The Moms

À ma plus grande surprise, 30 Rock continue sur sa bonne lancée et signe un bon épisode, centré sur les mamans. On connait déjà la plupart d'entre elle et c'est un plaisir de retrouver Colleen, le tyran à l'origine de Jack, qui est bien décider à trancher entre Nancy et Avery. J'aurais bien aimé aussi qu'elle décide pour son fils, histoire qu'on en finisse avec ce triangle amoureux un peu lourd, mais non, c'est reporter à plus tard. En attendant, la relation de Jack avec sa mère est toujours très amusante.

Celle de Liz vient lui expliquer que chercher un prince charmant n'est pas vraiment une bonne idée. C'est marrant, j'ai l'impression que les mamans viennent dire aux personnages d'arrêter leurs mauvaises intrigues. Bien que je ne sois pas sûr que Liz va abandonner sa recherche de l'homme idéal, on a le droit à une apparition inspirée de Buzz Aldrin, l'homme qui hurle à Lune ! Et une référence amusante à Mad Men.

Rien de passionnant avec la mère de Jenna, mais rien de mauvais non plus. Et j'ai même trouvé la fausse mère de Tracy touchante. J'avais presque oublié le nouveau comédien du TGS, et Kenneth est assez discret. Ce qui m'a vraiment fait hurler de rire, c'est le retour des faux trailers du "Bitch Hunter" avec Will Ferrel ! Et Lutz jouant sa propre mère !

Ponctué d'un numéro musical sympathique, voilà un épisode qui offre une bonne dose de rire et fait remonter tranquillement 30 Rock dans mon estime !

11:52 Publié dans 30 Rock | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : 30 rock

07/05/2010

30 Rock 4x19

normal_NUP_139093_0110.jpg4x19 Argus

Mais dîtes-moi, j'ai l'impression que 30 Rock remonte tranquillement la pente, non ? Depuis quelques épisodes, la qualité et surtout, les rires, reviennent peu à peu, d'épisodes en épisodes. Ce n'est toujours pas génial, mais il y a une nette amélioration. Ou alors je deviens plus indulgent. En tout cas, c'est la première fois depuis longtemps que je n'ai pas crié au scandale devant la série, la première fois depuis longtemps que j'ai ri. Je n'avais même pas envie de tuer Kenneth, j'irais même jusqu'à dire que ses imitations du paon m'ont amusés. Que m'arrive-t-il ?

L'épisode fonctionne car il brise un peu la routine des épisodes précédents, c'est à dire d'un côté Liz à la recherche de son prince charmant, et de l'autre Jack dans son triangle amoureux, avec en arrière plan une intrigue navrante concernant l'un des personnages secondaires. Ici, tout est plus ou moins mélangé et l'amour n'est pas au centre de l'épisode. On a Jack qui voit un vieil ami à travers le paon hérité du défunt Don Geiss et Liz qui tente de gérer les problèmes de tout le monde. Et elle est plus efficace avec ceux des autres que les siens, plus drôle aussi. Il faut dire qu'aussi abominable est la scène finale, l'intrigue de Jenna était assez débile pour me convaincre ! Même chose pour le mariage de Grizz, rythmé par un Tracy excellent. Pas mal de bonnes répliques, un cast bien utilisé, des références intelligentes...

Oui, 30 Rock vient de signer un bon épisode. Ne crions pas victoire, mais c'est toujours bon à prendre !

23:44 Publié dans 30 Rock | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : 30 rock

04/05/2010

30 Rock 4x18

jack-donaghy9.jpg4x18 Khonani

À défaut de me faire rire, 30 Rock commence doucement à ne plus me donner envie de jeter mon ordinateur par la fenêtre. On progresse. Déjà, me faire espérer que Kenneth se ferait déchiqueter par un chien furieux m'a permis de tenir tout l'épisode, en encourageant Tracy Senior ! Et puis caricaturer le duel entre Conan O'Brian et Jay Leno, les deux animateurs de talk show de NBC, en nous montrant un affrontement semblable entre deux immigrés chargés de l'entretien, c'était plutôt bien pensé. Jack n'avance pas dans son triangle amoureux mais au moins, il bénéficie toujours de répliques géniales (souvent concernant les Présidents républicains) et les scénaristes se moquent gentiment de NBC, sans trop de prétention pour une fois.

Du côté de Liz, c'est pas aussi intelligent, c'est même carrément débile. La pauvre tente d'organiser une soirée parfaite pour ses collègues, mais elle se plante royalement, et se découvre au final une vocation de maman pour son groupe de scénaristes infantiles. Au moins, elle ne nous emmerde pas avec ses histoires d'amour, et permet au cast d'être réuni autour de Kenneth qui manque de se faire bouffer par un chien ! Quand à Tracy, il m'amuse ce taré, je ne sais pas pourquoi, l'absurdité a du bon parfois.

Lentement, 30 Rock remonte la pente en cette fin de quatrième saison. Elle passe de série détestable à série que l'on regarde du coin de l'oeil en souriant parfois. Oui, on progresse.

11:50 Publié dans 30 Rock | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : 30 rock

02/05/2010

30 Rock 4x17

4x17 Lee Marvin vs. Derek Jeter

Un épisode inégal de 30 Rock, c'est devenu un pléonasme. Alors plutôt que de pester contre le manque de fluidité, de cohérence et de qualité de l'épisode, je vais plutôt passer en revue ce qui m'a plu dans ce médiocre bordel.

30 rock: jack/liz & not pleasedsully!

Un triangle amoureux, c'est souvent lourd. Alors quand Jack se retrouve pris entre Avery et Nancy, on craint le pire, surtout que les deux actrices sont vraiment agaçantes. Comme prévu, cette intrigue n'amène rien au personnage de Jack, qui tourne en rond depuis bientôt une saison, et n'a jamais été au meilleur de sa forme dans les relations amoureuses. Reste quelques répliques sympathiques, un cadeau d'anniversaire amusant (les bagues de Reagan) et des échanges sympathiques entre Liz et son patron.

Comme l'amour est le thème de la saison, Liz est toujours à la recherche de son prince charmant. Encore et toujours. Et encore et toujours. Ici, elle part à la chasse dans une partie de dodgeball. Original ? Non, mais sa déclaration majestueuse alors qu'elle se prend des ballons dans la gueule m'a amusé. À part ça, on a là non plus rien de nouveau et rien de vraiment rigolo.

Pour une fois, c'est l'intrigue secondaire qui est la mieux pensée, celle de la discrimination positive qui pousse Toopher à démissionné. Elle permet d'aborder un thème sensible, tourné en dérision par toutes les minorités du Girlie Show, de Frank l'italien, à Jenna la princesse blonde. Là, on a pas mal de répliques drôles, un Tracy en forme et un peu de la verve qui faisait le charme de la série. Et Kenneth est quasiment absent, youpi !

Le passage le plus drôle de l'épisode est tout de même celui du faux trailer avec Will Ferrel !

30 Rock n'est pas complètement mauvaise, il faut juste savoir faire le tri entre les intrigues boulets, les persos insupportables et les situations qui se répètent à l'infini en perdant leur saveur au fil du temps.

18:26 Publié dans 30 Rock | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : 30 rock

09/04/2010

30 Rock 4x16

rok_416_08.jpg4x16 Floyd

La quatrième saison de 30 Rock est tellement mauvaise que je deviens de plus en plus tolérant devant autant de médiocrité. Je n'ai pas ri une seule fois, mais j'ai passé un moment agréable devant cet épisode, où l'on voit tout de même Kenneth faire un strip-tease. C'est pour vous dire à quel point j'ai baissé mes attentes.

Après un début d'arc narratif autour de Kabletown qui a disparu en même temps qu'Elizabeth Banks, Jack joue des farces à l'équipe de scénaristes. C'est que Jack n'a pas vraiment de boulot, c'est juste le PDG d'une compagnie, qui trouve le temps de résoudre les problèmes amoureux de Liz Lemon et de blaguer avec une bande de nerds. Un peu comme Alec Baldwin, un acteur très amusant qui se retrouve à faire le pitre dans des intrigues minables. Bah oui 30 Rock, c'est une méta-série, la mise en abyme, tout ça, vous comprenez...

Et Tina Fey, elle s'en tape de l'écriture des scénarios, comme Liz. Elle préfère passer son temps à courir après ses ex-petits amis, comme ce Floyd qu'on avait un peu oublié nous aussi. De retour dans une intrigue qu'on aura oublier dans une semaine. Je ne vais pas trop épiloguer sur Kenneth, effrayant. C'est bien, les scénaristes s'en rendent compte et le rendent torrides dans les rêves de Tracy et Jenna. Si leur intention était de me dégouter, c'est gagné, j'ai presque vomi. À moins que ce soit le saumon.

Malgré tout je n'ai pas crié au scandale. Peut-être que je m'habitue. C'était rythmée et assez cohérent pour une fois, ça joue aussi. Peut-être que la médiocrité est de plus en plus assumée. Plus de quoi être prétentieux en même temps...

 

19:24 Publié dans 30 Rock | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : 30 rock

06/04/2010

30 Rock 4x15

c000-560x840.jpg4x15 Don Geiss, America & Hope

C'est peut-être le deuxième épisode de la saison qui ne m'a pas crispé au point de vouloir rayer 30 Rock de ma vie. Non, c'était même plutôt sympa. Cohérent, rythmée et drôle. Le rachat de NBC par Kabletown est l'occasion pour Jack Donaghy de redevenir l'entrepreneur qu'il a toujours été et de nous montrer tout son talent. Je pensais qu'on aurait droit à beaucoup de changement comme pour le rachat de Sterling&Cooper dans Mad Men, ou de Dunder Mifflin dans The Office, mais non, pas de grand fil rouge à l'occasion. Juste un prétexte pour nous offrir un épisode intelligent qui redore le blason de l'américain moyen et de sa volonté de créer du besoin : le porno féminin. Et même Liz Lemon avait une intrigue plutôt bien foutu, grâce à Michael Sheen, parfait en futur mari exaspérant dont on n'arrive pas à se débarasser. L'histoire de Tracy permet de voir ce dernier dans le meilleur de son absurdité, Kenneth était très discret, et finalement c'est très bien de ne pas voir les personnages secondaires, ils ne me manquent pas.

Du 30 Rock classique, avec une intrigue politique pour Jack et une intrigue romantique pour Liz, qui se rejoignent de manière assez réussie. Ca faisait longtemps, et même si l'on est loin de la drôlerie des deux premières saisons, j'aurais presque envie de recommencer à y croire !

11:03 Publié dans 30 Rock | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : 30 rock