Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/08/2010

Louie 1x03

184577_512x288_generated.jpg1x03 Dr.Ben/Nick

Avec cette série atypique, Louie C.K. est parvenu à s'offrir un terrain de jeu très malléable où tout lui est permis. Ainsi, chaque épisode est différent et apparaît comme un petit court métrage où le comédien peut faire éclater toute sa créativité, en toute liberté.

Comme inviter son ami Ricky Gervais et le laisser faire son Ricky Gervais Show le temps d'un sketch hilarant. Poussif certes, mais c'est ça qui est drôle chez le comédien anglais, qui nous offre ici un David Brent version docteur pervers à mourir de rire : "You got the AIDS from raping little blind boys".

La deuxième partie de l'épisode nous propose deux morceaux de stand-up très réussies, où Louie pointe du doigt le cynisme new-yorkais face aux sans-abris, avec beaucoup d'honnêteté et d'auto-dérision. Sa querelle avec son ami le comédien conservateur Nick DiPaolo explore l'hypocrisie des démocrates et républicains à travers une situation très réaliste. On a vraiment l'impression que la caméra est invisible et que les deux amis ne savent même pas qu'ils sont filmés. C'est bluffant.

Là où Seinfeld pointait l'absurdité du quotidien avec sa "série sur rien", Louis C.K. explore des thèmes plus graves comme la mort, la solitude, la vieillesse et réussit à être à la fois borderline et touchant. Je crois que l'on tient ici une série révolutionnaire, vraiment.

12:44 Publié dans Louie | Lien permanent | Commentaires (3)

25/08/2010

Louie 1x02

louis-ck.jpg1x02 Poker/Divorce

Un deuxième épisode qui confirme la bonne impression du pilote, celle que la nouvelle série de Louis C.K. est un ovni télévisuel surprenant, unique en son genre. En seulement vingt minutes, on alterne entre des séquences très irrévérencieuses et des scènes oniriques très touchantes. Le tout plongé dans un réalisme saisissant et mené avec sensibilité par un comédien au regard poignant. C'est difficile de parler de ce show que l'on ne peut pas vraiment décrire, qui ne cesse de surprendre, passant de retrouvailles entre deux lycéens devenus grands à une apologie de la zoologie hilarante. C'est plein de créativité, de tendresse, de provocation et chaque épisode semble très différent du précédent. Si la série continue dans cette voie, elle pourrait bien devenir la meilleure surprise de la saison, en toute discrétion.

12:51 Publié dans Louie | Lien permanent | Commentaires (1)

19/08/2010

Louie, le pilote

fx_louie.jpgLouie C.K. est un comique de stand-up américain, méconnu par chez nous, mais qui bénéficie d'un statut d'homme touche à tout Outre-Atlantique. Je le connais personnellement grâce à sa géniale apparition dans la deuxième saison de "Parks & Recreation" et à un rôle secondaire dans le film de Ricky Gervais "The Invention of Lying" (que je vous conseille fortement d'ailleurs !). Je n'ai jamais vu sa sitcom "Lucky Louie" mais de bonnes critiques et une envie de rire m'a poussé à regarder ce pilote, diffusé au début de l'été sur FX.

La chaîne a donné au comédien une totale liberté et le résultat tient presque de l'ovni télévisuel. Sans être révolutionnaire, ce pilote ne ressemble à rien de ce que j'ai pu voir auparavant. Certes, les parties stand-up face au public rappellent Seinfeld, certes la mise en scène de sa propre vie de père divorcé peut rappeler Curb Your Enthusiasm, mais le mélange de tout ça est foncièrement nouveau. Louie parvient à mélanger une série de sketches très drôles avec une réalisation impeccable et une atmosphère soigné, toujours teinté de mélancolie. L'expression triste de l'acteur joue beaucoup et est très bien exploité. Toujours un peu borderline, Louie est en roue libre pour mon plus grand plaisir, dans une comédie unique, acerbe et pleine d'humanité.

00:05 Publié dans Louie | Lien permanent | Commentaires (1)