Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/04/2009

Scrubs 8x12/8x13

scrubs1.jpg8x12 Their Story II

Je n'ai jamais été très amateur des épisodes où la voix-off est attribué à quelqu'un d'autre que JD. A peut-être le premier, concernant Cox, qui était vraiment bien construit et apportait quelque chose à la fois au personnage et aux intrigues. Je trouve pourtant que cet épisode était plutôt bien foutu et permettait de mettre les nouveaux internes au premier plan. Je les aime bien mais je trouvais qu'il manquait un peu de personnalité. Et bien là, je les ai tous plus ou moins appréciés, et je les considére désormais comme des personnages à part entière de Scrubs. Ma favorite reste toujours Denise, véritable révélation de la saison ! Sunny m'agace toujours mais je la supporte, même chose pour Katie. Même si son visage est la plupart du temps inexpressif, le nouvel interne de Turk est un personnage intéressant puisque différent des autres et qui a un regard neuf sur l'équipe. Quand à Howie, il ne sert pas à grand chose mais il a une bonne tête. Leurs intrigues étaient pas forcément follement passionantes mais vraiment divertissantes, et apportant un peu de fraicheur dans un show qui a tendance à faire répéter toujours la même chose aux mêmes personnages.

Tout le cast est présent pour une fois, même s'il ne fait pas grand chose d'intéressant. L'intrigue JD/Turk était sympa comme tout mais sentait le déjà-vu, même chose pour Elliot. Cox est peu présent, Carla est pas trop crispante pour une fois et même Jan Itor ne m'a tapé sur les nerfs ! Bref, un épisode sympathique, qui permet d'étoffer les nouveaux personnages et de nous faire rire à l'occasion ! Merci à Elliot et sa "I Told You So Dance" !

8x13 My Full Moon

Cet épisode sent bon la réduction de budget puisque la moitié du cast est en congé. Heureusement, il reste mes deux favoris : Turk et Elliot. Ainsi que les internes qui continuent d'être sympathique comme tout ! L'épisode, toujours aussi peu original (mais c'est Scrubs après tout) est encore une fois un agréable moment. On a plus les maladresses de la saison précédente, on se concentre sur deux intrigues majeures, sur des personnages solides qui ont gagné en maturité et sur des patients intéressants. Content de voir que le duo Elliot et Turk est exploité, surtout que ça donne un très beau moment d'introspection sur leur passé d'internes et leur avenir en tant que médecins. Et d'après le speech final d'Elliot, il se pourrait que celle-ci ne fasse plus long feu au Sacré Coeur. Dommage parce qu'elle était tout simplement génial dans cet épisode, tout comme Turk. La "Hivvie Dance" est déjà culte et la crise concernant Disneyland m'a bien fait rire. Même sans JD, Cox et les autres, Scrubs fonctionne cette année, ça fait plaisir à voir. Et The Todd n'a pas été aussi drôle depuis bien longtemps ! Quand aux internes, Denise est toujours en tête, et Howie commence à gagner un peu de mon estime. Bref, continue comme ça Bill Lawrence ! J'en serais presque à souhaiter une neuvième saison car l'absence de Zach Braff et Judy Reyes ne m'a pas véritablement géné. Pourquoi pas ?

19:25 Publié dans Scrubs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : scrubs

28/03/2009

Scrubs 8x11

8x11 My Nah Nah Nah

dj jazzy flax

Désolé, encore une fois je vais faire court ! Un mois sans Scrubs et c'est un plaisir de retrouver le Sacré Coeur. La première partie de la huitième et dernière saison avait été un très bon moment, et les scénaristes ont réussi à relancer mon interêt pour la série (à tel point que je n'ai pas envie de le voir disparaître dans quelques semaines...). Cet épisode était certes un peu plus faible, mais toujours agréable à regarder. Excepté pour l'intrigue concernant Jan Itor et Lady qui me laisse comme d'habitude de marbre, j'ai trouvé la plupart des intrigues bien traités, à défaut d'être originales. Turk et son patient, Cox et Jordan, la trop courte apparition d'Elliot, un bon mélange. Ca manquait peut-être un peu de fantaisie et de nouveauté, mais je m'en contenterais. Surtout que Cox est redevenu supportable et que son couple avec Jordan a retrouvé toute sa drolerie, tandis que le couple JD/Turk sera toujours le point fort du show. Bref, résumons tout ça en un mot : sympathique !

19:14 Publié dans Scrubs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : scrubs

19/02/2009

Scrubs 8x09/8x10

8x09 My Absence

Sans être hilarant, cet épisode est bien construit, et permet à nouveau de faire évoluer les personnages. Même si Cox m'agace toujours légérement, son intrigue avec Carla était bien vu, j'aime beaucoup leur relation. Et puis Ulysse, c'est génial comme deuxième prénom ! Le fait que JD soit absent (ce qui est une première je crois) n'est pas dérangeant, au contraire. Sa relation avec Elliot est toujours bien maitrisé, sans trop en rajouter. Et puis la star de l'épisode c'était Turk, qu'on avait pas vu depuis longtemps, et qui est toujours aussi excellent ! Quand aux internes, Denise est toujours la plus drôle, celle qui a le plus de charisme, tandis que Katie a été mise de côté, que Ed a surement été viré, et que Sunny vient d'être intégré aux épisodes, avec son grand sourire crispant ! L'absence du Jan Itor m'a fait plaisir également, parce que ses délires commencent sérieusement à me gaver. Et puis c'est chouette que Gooch soit désormais un personnage récurrent ! Bref cet épisode est réussi grâce à une écriture solide et à des personnages en grande forme !

Denise: I wish I was emotionally healthy enough to love someone so much that I died after they did. I was with that dude last night. Only way I'm going to die after him is if he had a heart attack while he was on top of me. Crap, I just turned myself on.

8x10 My Comedy Show

Et c'est aussi bien, voir légérement meilleur que le précédent ! Déjà Cox n'est pas là, alors on peut se détendre un peu. Et puis comme je l'avais déjà expliqué, JD/Turk est le duo que je préfère dans la série, alors quand en plus on a le droit à un retour de "Guy Love", je ne pouvais qu'être conquis ! Le Comedy Show semble un peu sortir de nulle part et s'avère plutôt amusant, surtout grâce à l'interne qui touche tout le monde avec ses imitations d'Owen Wilson et Dane Cook ! Pour une fois, le Jan Itor ne m'a pas dérangé, les scénaristes semblent vouloir justifier le fait qu'il s'agisse d'un personnage un peu surréaliste en lui faisant croire qu'il hallucine, même si c'est un coup monté de Carla. Et Denise est excellente ! Son duo avec Sunny est une idée auquel il fallait s'attendre (l'alliance des contraires), mais c'est surtout ses scènes avec Elliot qui fonctionnent. On finit l'épisode sur un plan des nouveaux internes et on se dirait presque qu'ils pourraient être une bonne relève si la série devait se terminer...

Pas de Scrubs avant le 18 mars ! Ca m'attriste... et rien que ça, c'est bien significatif du regain de qualité du show, qui a réussi en dix épisodes à nous faire oublier la très médiocre septième saison ! Espérons que la qualité reste constante jusqu'à la fin...

12:51 Publié dans Scrubs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : scrubs

13/02/2009

Scrubs 8x07/8x08

8x07 My New Role

Ca fait plaisir de voir que les scénaristes cherchent désormais à faire évoluer les personnages, on évite enfin de faire du surplace : le couple JD/Elliot fonctionne tranquillement, Kelso devient le confident de Kelso... Une nouvelle dynamique s'installe dans l'hôpital, mais aussi dans les relations entre les personnages, ce qui donne des scènes très réussis. L'amitié Cox/Carla est toujours sympathique, car l'infirmière se montre moins irritante que d'habitude dans ces moments-là. Le thème de l'épisode, c'est peut-être : "la roue tourne". Cox qui prend la place de Kelso, JD qui prend la place de Cox. Voilà de quoi nous amener tranquillement vers la fin de la série. Ca paraît parfois un peu précipité (surtout en ce qui concerne Cox et Kelso) mais qui s'en plaindra ? Il est temps d'aller de l'avant, pas vrai ? C'était donc un épisode bien foutu, aussi bien au niveau de l'écriture que de la réalisation. On laisse de côté le bétisier ridicule qui terminait les épisodes précédents, et Elliot est toujours aussi délicieuse ! Même les personnages secondaires sont bien utilisés, ce n'avait pas été le cas depuis longtemps. Et Jan Itor m'a fait rire au moins deux fois, incroyable ! Par contre, ce qui va vite m'énerver, c'est l'absence hebdomadaire d'un membre du cast pour des raisons budgétaires, surtout lorsqu'il s'agit de Donald Faison... Turk, reviens !!!

8x08 My Lawyer's in Love

Bien que Turk et Elliot soient toujours absents (ce qui est vraiment vraiment dommage !!), l'épisode fonctionne plutôt bien. L'intrigue concernant Ted et ses tentatives pour séduire une joueuse d'ukulélé permettent des scènes fortes amusantes, et permettront peut-être par le futur de donner à l'acteur quelque chose de nouveau à jouer, sans sombrer toujours dans la caricature. Et puis ça faisait longtemps qu'on avait pas vu le Ted Band, toujours un plaisir, surtout avec un ukulélé ensoleillé pour l'accompagner ! Dommage que la dernière scène viennent tout gâcher... On continue de suivre les premiers pas de Cox en tant que chef of medecine, et c'est plutôt bien construit. J'aime beaucoup sa relation avec Kelso ! Et l'alliance JD/Jan Itor était bien vu également ! Cet épisode bénéficie d'un bon rythme et d'une réalisation solide, qui sauvent parfois des idées un peu brouillonnes et pas toujours exploités jusqu'au bout. Un épisode léger qui prouve que même sans Elliot Chalke et Donald Faison, Scrubs peut encore être convaincante, il suffit de ne pas attendre trop de la série.

14:59 Publié dans Scrubs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : scrubs

07/02/2009

Scrubs 8x05/8x06

8x05 My ABC's

L'épisode en soi n'est pas mauvais, ce qui est gênant, c'est qu'il aurait du être le season premiere. Cette erreur volontaire ou non de programmation empêche de le savourer à sa juste valeur, et j'ai trouvé le temps long. Derrière ce titre malicieux, clin d'oeil à la nouvelle chaîne de Scrubs, on nous présente les nouveaux internes. Je comprends mieux maintenant pourquoi le 8x01 m'avait semblé si rentre-dedans, un peu trop baclé. C'est que l'introduction est faite ici. Mais c'est trop tard. Et du coup on s'ennuie...

Bon ça se regarde quand même beaucoup mieux qu'un épisode de la septième saison. J'aime beaucoup Joe, l'interne de JD ainsi que Ed, bien névrosé comme il faut ! L'intrigue concernant Elliot et son interne était bien vue, et on voit un peu le chemin parcouru par les anciens depuis la première saison. Turk et Elliot sont les personnages les plus amusants de la série désormais, même si contrairement à d'autres, je trouve JD toujours attachant. J'avoue me reconnaitre un peu en lui parfois... Quand à Cox, il est plus horripilant que jamais, moi qui le vénérais tant autrefois, je ne supporte même plus le son de sa voix ! Kelso est toujours dans les parages, tandis que Jan Itor est toujours cinglé et de plus en plus fatiguant. Les Muppets n'apportent rien à l'épisode, si ce n'est corroborer la voix-off de JD. J'ai été déçu je m'attendais à quelque chose de plus loufoque, d'un peu plus fouillé. Au moins, The Todd nous sert une nouvelle variante de son High-Five ! La chanson de Joshua Radin ajoute une petite touche agréable à cet épisode qui aurait été très bon en season premiere, mais qui programmé ainsi fait un peu tâche...

8x06 My Cookie Pants

Encore une fois, le deuxième épisode de la soirée m'a plus convaincu. Moins inégal, plus touchant, il y avait un petit quelque chose qui m'a rappelé les débuts de Scrubs, je ne saurais expliquer quoi. Je ne pensais pas dire ça, mais la romance JD/Elliot fonctionne à merveille pour l'instant ! Les scénaristes n'en font pas trop, jouent la carte de la sobriété en nous montrant deux personnages amoureux et matures, qui semblent parti pour faire un bout de chemin ensemble. Si leur relation est traité ainsi jusqu'à la fin, je suis preneur ! Parrallélement, JD continue d'apprendre la compassion à Joe, qui est décidément mon interne favorite ! Drôle de voir JD, ex-interne fragile, vouloir jouer les gros durs devant une interne qui ne se laisse pas faire. Il est la femme, elle est l'homme et j'aime beaucoup la dynamique de ce duo.

L'intrigue concernant Cox et Kelso n'a rien de profondément original mais permet une joli scène de semi-réconciliation. On voit que les personnages peuvent encore évoluer et c'est pourquoi cet épisode est encourageant. JD et Elliot ont grandi, tout comme Cox et Kelso et les vieux couples névrosés semblent avoir trouvé une forme de tranquilité. Turk est toujours excellent, tandis que Carla est aux abonnés absentes (ça ne me dérange pas plus que ça). Les délires de JD me manquent un peu, le tapis piano était une bonne trouvaille. Et on a un encore un morceau de Joshua Radin pour conclure cet épisode réussi.

13:48 Publié dans Scrubs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : scrubs

23/01/2009

Scrubs 8x03/8x04

jd.jpg8x03 My Saving Grace

Petite rechute pour Scrubs, avec cet épisode très maladroit et qui tombe souvent à plat. Courtney Cox n'aura donc pas marqué les esprits avec son rôle et la voilà déjà parti, une guest star peu inspiré. Le sentiment de changement qu'elle devait inspirer n'est pas assez marqué, même si la voix-off de J.D. (qui rabache pas mal durant ces vingts minutes) n'arrête pas de nous dire que les choses changent au Sacré Coeur. Mais bon je pardonne ce faux pas car l'intention est là. On sent l'envie d'insuffler de nouveaux gags et de nouvelles situations dans la série, même si je trouve que c'est un bide dans cet épisode.

Le fait de vouloir relier chaque intrigue m'a paru tout à fait superficielle dans cet épisode, tant elles sont inégales. Carla qui sermonne (pour changer) la nouvelle interne et un message que l'on applique à tout les autres personnages. Non seulement c'est déjà-vu, mais je trouve que ça n'a jamais sonné aussi plat et mal construit. Les enchaînements sont maladroits et les nouveaux jingles sont fatiguants. Cox m'a rarement autant crispé tandis que le Janitor n'arrive toujours pas à me faire décrocher un sourire. Seule Elliot m'a dérider, ainsi que Kelso, que je suis heureux de revoir en pilier de bar du café d'en face. Sa réconciliation avec Cox est-elle juste passagère ou doit-on s'attendre à une alliance continue des deux nemesis ? Je n'en serais pas mécontent. Pour des raisons de budget, c'est Turk qui passe à la trappe cette semaine et c'est bien dommage, il aurait surement pu, allié à JD, sauver cet épisode de l'ennui.

8x04 My Happy Place

elliot.jpgUn épisode qui m'a fait peur, et qui s'est révélé au final une agréable surprise. Enfin je parle surtout des scènes JD/Elliot. Le reste, c'est presque bon à jeter puisqu'on a déjà vu ces histoires mille fois dans Scrubs, que ce soit Cox ne faisant pas confiance aux chirurgiens à Jan Itor faisant des trucs bizarres, aux côtés d'un Ted déprimé. Vous allez me dire, oui mais JD et Elliot qui renouent des liens, on en a bouffé aussi ! Et pas qu'un peu ! C'était génial en première saison, jubilatoire en saison 2, redondant en saison 3 et puis quasiment insupportable pour finir ! Oui mais là, c'est juste adorable et c'est mon coeur de shipper qui m'a fait apprécié cet épisode.

Alors qu'ils passent de plus en plus de temps ensemble, JD et Elliot sont confronté au docteur Kelso qui les prend pour un couple. Et voilà les deux amis revisitant leur passé en tant que couple avec beaucoup d'auto-dérision (les scènes dénudés ! les trompettes de Sex Buddies !) et évoquent leur futur avec douceur et simplicité. Contrairement aux précédentes tentatives, rien n'apparaît forcé, tout cela découle naturellement et on veut vraiment y croire. Une discussion qui tient la route, un dialogue adulte, trop court et entrecoupé de scènes sans interêt concernant les autres personnages. Ca permet aussi de voir Kelso sous un nouveau jour, que j'aime beaucoup. Si l'effet visuel était superficiel, le renaissance de l'amitié entre JD et Elliot était traité de la meilleure des manières. Moi qui croyais ne plus jamais vouloir les revoir ensemble, j'espère désormais de tout mon coeur que leur couple va se reformer (au vu de la dernière scène, c'est bien parti) et qu'ils vont évoluer ensemble jusqu'à la fin de la série. Comme quoi, en effet, tout peut changer...

JD : The point is, Elliot, you're a lot stronger than you used to be. I've changed too. I have a beard now.

A part ça, Carla a perdu le jeu des chaises musicales, Cox me fatigue, j'aime l'autodérision concernant la voix intérieur de JD, The Todd était lourd, les internes ont déjà disparus à part celui qui est très tacticle (et très drôle) et le bétisier qui nous est infligé à la fin de chaque épisode ne sert à rien.

 

22:54 Publié dans Scrubs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : scrubs

11/01/2009

Scrubs 8x02

8x02 My Last Words

8x02.jpgCet épisode réunit les deux choses que je préfère dans Scrubs : l'amitié JD/Turk et le mélange comédie/drama qui faisait le charme des premières saisons, avant que les scénaristes n'abusent de délires en tout genres et se perdent dans du soap mal maitrisé.

Les deux collègues doivent annuler leur soirée steak pour rester auprès de George, un patient mourant. Le pitch n'a pas l'air transcandant, et on a déjà eu le droit au même genre d'intrigue par le passé. Mais voilà, quand le tout est bien fait, et réussit à émouvoir autant qu'il fait rire, c'est là qu'on se dit que Scrubs est une comédie à part. C'est là qu'on se souvient ce qui nous avait tant séduit à ses débuts. Contrairement au season premiere, on sent les acteurs concernés et la construction de l'épisode est simple, efficace. Juste ce qu'il faut de délires (JD empaillé comme Rowdy !), de bons sentiments (l'anecdote concernant le père de JD) et le tour est joué. Pas de quoi verser de larmes, mais sûrement assez pour passer un moment très agréable, en compagnie de personnages que l'on aime. D'ailleurs, je trouve bien de s'être concentré seulement sur le duo d'ami, ça évite de s'éparpiller avec des intrigues bouches-trous, et on va à l'essentiel. L'acteur qui interprête George est juste et sa conversation avec les médecins est juste, écrite avec sensibilité. Les scénaristes ont la bonne idée de jouer l'auto-dérision en se moquant des phrases toutes faites qui servent à cacher un fait évident : la mort nous effraie tous. Que l'on soit un médecin qui l'affronte jour après jour ou un simple patient condamné à passer ses derniers moments dans une obscure chambre d'hôpital. À noter d'ailleurs que la réaliation et l'éclairage sont encore une fois parfait. Et l'apothéose, c'est "I Will Follow You into the Dark" de Death Cab for Cutie. Une chanson que j'affectionne et qui m'a ému plus d'une fois auparavant. Très bon choix. Voilà ce que j'attends de Scrubs, et je remercie toute l'équipe pour ce chaleureux moment.

Parrallélement, Courtney Cox continue de ne servir à rien et même si ça fait plaisir de revoir Jordan, leur rencontre est baclé et pas très drôle. Les internes sont un peu plus fouillés, et deviennent plus prometteurs. Ted a retrouvé de sa drôlerie, au détour d'une chorale improvisé avec JD et Turk. Pas de Cox, Elliot ou Carla, mais ils ne me manquent même pas. Laissons les se reposer avant d'avoir quelque chose d'intéressant à leur faire faire.

"My Last Words" est donc une belle surprise qui m'a réchauffé le coeur et qui restera parmi les épisodes les plus touchants de Scrubs.

19:29 Publié dans Scrubs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : scrubs

10/01/2009

Scrubs 8x01

8x01 My Jerks

scrubs_08.jpgComme je vous l'avais déjà expliqué, Scrubs et moi, c'est compliqué. Deux ans d'amour total (saisons 1 et 2), deux ans de routine sympathique (saisons 3 et 4), un an de renouveau salvateur (saison 5) et deux ans de lassitude et de désinterêt (saisons 6 et 7). C'est donc avec appréhension que j'ai décidé de me lancer dans cette huitième saison, désormais diffusé sur ABC (qui n'a pas lésiné en promo) et à raison de deux épisodes par mercredi. La dernière saison pour Zach Braff, Judy Reyes et le créateur Bill Lawrence, et très probablement la dernière saison tout court, à moins qu'ABC veuille exploiter le fillon plus longtemps. Scrubs a donc peu de temps pour remonter dans mon estime et montrer qu'elle peut se renouveller et se conclure sur une belle note.

Ce season premiere est comme souvent dans Scrubs, très inégal. On est partagé entre le plaisir de retrouver des personnages et un cast attachant, mais nous sommes également freiné par un certain manque de rythme. Ainsi, nous avons du bon et du moins bon :

LE MOINS BON : - Les nouveaux internes. Certes, ils amènent du sang neuf dans la série, mais je les trouve un peu fades pour le moment. Il y a du boulot à faire si on veut en faire le futur cast principal de la série (mais ne rêvons pas). A noter qu'ABC nous offre des webisodes les concernant sur son site officiel, qui sont sans grand intérêt. 

- La storyline d'Elliot. Je n'en peux plus de cette histoire avec Keith et j'espère que là, au moins, c'est bien terminé. En plus, si c'était pour brouiller Elliot et Carla juste deux minutes, pour finir tout ça avec une couche écoeurante de bons sentiments, ça valait pas le coup...

- Turk n'est pas assez présent ! C'est peut-être le personnage le plus drôle et Ted a le droit à plus de scènes que lui ! Bon Ted est drôle aussi, mais à petites doses...

- Je commence à me lasser de toutes ces chutes, même si c'est l'une des marques de fabriques du show...

- Aucun fantasme de J.D. ? Est-ce une volonté de laisser tomber les bouffoneries habituelels ? Ok ils étaient aller trop loin dans les deux saisons précédentes, mais un petit peu de fantaisie, c'est aussi ça le charme de la série ? Trop sérieux, pas assez drôle.

- Le renvoi du Jan Itor. Un personnage qui me faisait rarement rire mais que je trouvais attachant, tant que l'acteur ne partait pas en improvisation ridicule. Je me demande à quoi à servit ce renvoi puisqu'on se doute pertinemment qu'il sera réambauché très vite...

- Courtney Cox. C'est la Friends que j'aimais le moins. Elle a du mal à me dérider et son personnage semble pour l'instant trop étrange. J'espère que ce ne sera pas un Kelso au féminin ou une Jordan 2.0. (tiens, elle est où d'ailleurs Jordan ?). Son entrée au ralenti, c'est du réchauffé et elle n'apporte rien pour l'instant au cast. Ce sera peut-être mieux dans le deuxième épisode, j'attends de voir...

- J'espère que c'est la dernière saison. Parce que comme le remarquent les personnages eux-mêmes, ça devient fatiguant, ces personnages qui n'évoluent pas. Ils sont certes attachants et drôles à l'occasion, mais de plus en plus crispants. Et perdent même de leur saveur : Cox, Carla, Elliot... Ils ne m'ont pas décrochés un seul sourire dans cette épisode...

scrubs1.jpgLE BON : - Le plaisir tout de même de retrouver tout ce petit monde !

- La réalisation. On sent que le budget est plus conséquent. Tout est joli, les cadrages, les éclairages...

- La scène JD/Cox. Comme toujours, ces scènes sont très réussis, et c'est le seul moment de l'épisode où j'ai retrouvé ce mélange de comédie et de drame médical qui fait le charme du show. Le reste du temps, JD a fait son JD et Cox a été bien fade...

- Kelso fait une apparition et j'espère qu'on continuera à la voir à l'occasion !

- J.D. barbu !

Bref, on sent que cet épisode était un bon moyen de montrer que la série touche à sa fin, ne se renouvelle plus et j'ai adoré pour celà la scène finale, même si elle arrive comme un cheveu sur la soupe. Bill Lawrence et son équipe semble prêt à faire ses valises et j'espère seront un peu plus inspirés pour la suite. Je demande pas le niveau des saisons 1, 2 et 5 mais quelque chose de moins minable que l'an dernier ! J'ai confiance en Bill Lawrence, pourvu qu'il ne me décoive pas !

19:30 Publié dans Scrubs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : scrubs

30/11/2008

Scrubs saison 8

SCRUBS, saison 8 (prochainement)

Scrubs8.jpgJuste pour le plaisir, voici quelques photos promos d'une série que j'affectionne beaucoup, Scrubs ! Elle sera diffusée sur ABC en janvier et bénéficiera d'un lifting tout en gardant, je l'espère, son univers déjanté ! Scrubs, c'est une jolie découverte, qui m'a tenu au chaud au coeur pendant un long moment, grâce à deux premières saisons excellentes, des saisons 3 et 4 inégales, et une saison 5 géniallisimme ! Malheureusement, la saison 6 a montré les limites du show et a été pour moi un calvaire. Petit retour sur la saison 7, diffusé sur NBC l'an dernier, et qui va être bientôt diffusé sur Paris Première en France.

Je ne trouve pas que la saison 7 atteigne la médiocrité de la saison 6.
Si l'épisode musical de la saison 6 était une petite merveille, elle reste la pire saison de Scrubs. Du mélodrame à la limite du soap, du déjà-vu, des épisodes affreux (l'épisode clip :mj, des personnages qui tournent en rond et des acteurs qui s'ennuient...

Heureusement, dès le début de saison 7, j'ai l'impression que les scénaristes se ressaisissent. Keith est expédié dès le départ et c'est plutôt un soulagement, je ne l'aimais vraiment pas...
L'épisode 7x02 nous offre un nouvel accouchement et le fait que J.D. soit papa permet de donner une nouvelle perspective au personnage. Et puis malgré tout, j'aimais bien Kim, dommage de la voir s'éloigner...
Bien aimé le retour de Dan aussi.
J.D. est plus supportable, moins centré sur lui-même et retrouvant un peu de ce qui fait son charme. Sa relation avec Elliot fait plaisir à voir, c'est mieux géré que dans la saison 3 par exemple.
La relation de Cox et Jordan a toujours tendance à tourner en rond même si Cox semble plus mature cette saison.

JD8.jpgLe départ de Kelso est plutôt bien mené et amène quelques scènes émouvantes.
Seul l'épisode 4x07 est vraiment mauvais, sans saveur, déjà-vu...
Le reste est de bonne facture même si certains gags tombent à plat et que l'on n'égalera jamais les qualités des saisons 1-2-5.
Mais les acteurs semblent plus concernés, ils s'amusent plus que l'an dernier.
Seulement, les erreurs de programmation de NBC ont gâché la fin de saison et c'est pourquoi je suis heureux d'apprendre une future saison 8.
Parce que finir sur un épisode aussi léger que "My Princess" aurait été bien dommage.

Bill Lawrence et compagnie ont du boulot à faire pour offrir une ultime saison réussi à nos amis du Sacré Coeur ! Pour aider le cast, Courtney Cox, l'ancienne Monica de Friends, à peine remise de l'annulation de la racoleuse "Dirt", incarnera le nouveau chef du service. J.D. a de la barbe, les couleurs ont changés, la série est en pleine mutation. Mais la saison 8 sera-t-elle la dernière saison ?

Je serais au rendez-vous dès janvier et je vous offrirai des reviews de cette saison 8, promis !

01:33 Publié dans Scrubs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : scrubs